was successfully added to your cart.

Ceylon en un clip : Hamlet Roi

Entre transe contemplative et rock psychédélique, Ceylon fait résonner un genre musical pas si transgressif. Dans Hamlet Roi, son dernier titre et clip, chacun trouve ainsi à séduire son ouïe.

Depuis leur rencontre en 2014, Louise (chant) et Tristan (chant/guitare) construisent leur propre espace-temps. Rejoints par Pierre-Jean à la basse, Lucas à la guitare et Sacha à la batterie en 2017, le quintet déborde de questionnements sur la temporalité qu’il traverse, inlassablement, via des longues musiques en plusieurs parties.

Plus qu’un projet musical, Ceylon s’inspire du théâtre en plusieurs actes et du cinéma en plusieurs plans. Et le résultat est bien plus doux que les qualificatifs qu’ils s’attribuent : “transe contemplative” et “rock psychédélique”. 

Leur premier album, Où ça en est ?, révèle ainsi toute la poésie et l’éclectisme artistique du groupe. Réalisé en deux temps, l’opus a d’abord été enregistré en prises live au MidiLive studio. Un moyen pour Ceylon de capturer le temps présent. Puis trêve de chaleur et de confort, le groupe s’est télé-porté dans une ancienne Minoterie aux températures très basses. Des écarts de températures et d’ambiances qui expliquent les variations d’intensité dans les titres.

C’est bien ce qu’on découvre dans Hamlet Roi. Le clip dure 10:32 et apparaît comme une compilation de rêves musicaux. À chaque fantasme sa bande son. La partition est décousue, les refrains reviennent par surprise, les couplets ne s’arrêtent jamais mais n’annoncent pas non plus quand ils commencent. Ceylon décortique alors cette figure emblématique du Théâtre Anglais comme un état mental pouvant s’emparer de l’un de nous. Hamlet est ni un homme ni une femme mais plutôt un adjectif décrivant une forme de folie imaginaire.

Crédit photo : Hellena BURCHARD

Tu veux plus de KAO ?

No spam guarantee.

Vautour
Next Post
Suzon Depraiter

Author Suzon Depraiter

Fan de boules à facettes et de fringues à paillettes, Suzon est notre rédactrice en chef web.

More posts by Suzon Depraiter

Leave a Reply