was successfully added to your cart.
CLAUDE ARTIER

Claude Artier a l’amnésie facile alors il a pris quelques notes en quarantaine. En résulte, « Sauvez Willy », le dernier titre qui a plu à notre ouïe.

Dans un discours sponsorisé par la mondialisation, les publicités des années 2000 et les jeux de société en papier-carton-plastique, Claude Artier offre une vision acerbe de ce que la télé nous a fait acheter ces dernières années. 

Loin du bonheur familial semblant être vendu en promotion avec le Nain Jaune, l’artiste dépeint une société de consommation en funambule sur la frontière commune du réelle et du divertissement. On revit ainsi les dernières minutes de Fort Boyard, où traverser une fosse à tigres pour aller chercher de la monnaie semble être une bonne idée. Dans le Monopoly, c’est la case taule qu’il tient à aborder tandis qu’une version du “Qui est-ce” spéciale dictateurs est proposée. Claude Artier nous rappelle aussi l’existence de la Bataille Navale, celle qui se joue en plein air, avec des vrais bateaux et des vrais naufrages. Dans ce titre “Sauvez Willy” dont on ne sait s’il faut rire ou pleurer, on aime le positionnement de l’artiste comme observateur d’une absurdité normalisée par la majorité, cible naïve de la publicité. À l’oreille, c’est ce qu’on entend à travers un texte sophistiqué, mi-rappé mi-chanté. C’est aussi ce qu’on voit, dans un clip très rythmé, parodique mais pas cliché.

Car si les consommateurs de musique reconnaîtront aux premiers abords les codes actuels du cool, basés sur le rétro et le WTF, on n’y est pas totalement. Et heureusement : overdose de cactus en milieu urbain et nuancier ultra-pastel de pantone. Le téléviseur rétro est bien présent mais le vintage s’illustre par une culture pop plutôt qu’une décoration “ambiance minitel” qui ferait l’affaire. Ici, l’esthétique n’est pas au coeur de tout. La musique est là et la promesse d’une émergence pas loin.

Et pour conclure, rien de mieux que ces mots de Claude Artier lui-même : “Petit je voulais voter Chirac et sauver Willy”

Suzon Depraiter

Author Suzon Depraiter

Fan de boules à facettes et de fringues à paillettes, Suzon est notre rédactrice en chef web.

More posts by Suzon Depraiter

Leave a Reply