Découverte

Malory

Si vous ne connaissez pas encore Malory, vous avez sans doute déjà entendu ses mots chantés par d’autres.
En effet, l’homme a déjà prêté ses textes à de nombreux artistes : il a notamment écrit "Les Planètes" de M Pokora, "Maman" de Louanne, mais aussi "Pardonne-moi", "Un Enfant du Siècle" et "Je ne suis qu’un Homme" sur l’album posthume de Johnny Hallyday, entre autres...

Mais c’est à travers Métropole Blues, sa première mixtape, que Malory se dévoile réellement et nous livre onze titres éclectiques et très réussis, nous présentant une musique aux influences multiples où les mélodies urbaines côtoient les sonorités caribéennes et où l’indie pop langoureuse sait aussi se faire plus intime.
Comme son CV précédemment évoqué le laissait deviner, Malory sait se servir de sa plume, et les textes mêlant français et anglais de Métropole Blues explorent de belle manière les thèmes du plaisir -partagé de préférence- et de la volupté, mais aussi la psyché de notre époque et notamment l’aspect plus sombre de ce qui vient après la fête, lorsque la descente arrive.
Nous ne pourrions terminer ces quelques lignes sans évoquer les nombreux featurings présents sur la mixtape : Yseult, S.Pri Noir, Holybrune, Claire Laffut… Chacun apportant à sa façon une couleur musicale supplémentaire à Métropole Blues.

Métropole Blues - LE LABEL - [PIAS].
Insta : @yohannmalory