was successfully added to your cart.
FAUX REAL

Le duo Faux Real est bien réel et vient de dévoiler son premier EP éponyme. Une pépite qui confirme que la singularité musicale est encore la meilleure façon de danser.

Des dizaines de coupes mulets, dauphins et cactus plus tard, tous les projets “décalés” ont finit par se ressembler. Alors que beaucoup (trop ?) d’artistes tendent encore à émerger en jouant la carte du décalé-maîtrisé, du what the fuck à outrance ou de l’esthétique insolite, seuls quelques-uns arrivent à en extraire une profonde originalité, à l’instar du fascinant duo Faux Real. 

Frères franco-américains, Elliott et Virgile Arndt combinent dans leur musique des éléments de post-punk et de glam rock avec un sens de l’humour singulier et une approche non pas sans détours de la culture pop moderne. De nombreux ingrédients qui cohabitent aussi bien grâce à une double lecture divertissante et intelligente.

Dans le génial clip de Kindred Spirit – où ils trottinent en slips à franges au pied d’un volcan en activité tels des rescapés d’un énième boysband déchu – ils incarnent en réalité des champions dans la lutte contre l’insécurité. La chanson aux chorégraphies captivantes, nous laissant croire qu’on a déjà compris “le délire”, est en fin de compte une ode à la meilleure façon d’embrasser et d’honorer notre être intérieur.

Au delà de l’improbable, c’est l’approche révolutionnaire qui marque. D’abord à travers des influences indéniablement underground, empruntées au punk et au rock et adaptées à leur ambition d’être des artistes modernes.  Puis par une attitude dévoilée avant même qu’une musique ne sorte à travers des shows dans des boîtes de nuits, fêtes de quartier ou encore raves illégales, « parfois même en détournant des billets de concerts existants avec des créneaux improvisés ». Des hold-up musicaux qui ont fait sa fanbase avant même la sortie d’un EP.

En résulte une musique innovante qui se décuple dans un premier EP éponyme, co-produit par Jay Watson (Tame Impala, Pond, GUM) et sorti début mai 2020.  

Avec Faux Real, Elliott et Virgile Arndt incarnent littéralement le faux réalisme, une quête obsessionnelle pour eux, plus qu’un bon moment pour nous. Fan.

Crédit photo : Sarah Pardini

Cynthia
Next Post
Suzon Depraiter

Author Suzon Depraiter

Fan de boules à facettes et de fringues à paillettes, Suzon est notre rédactrice en chef web.

More posts by Suzon Depraiter

Leave a Reply