was successfully added to your cart.

Le Georges Abitbol de la musique frappe encore.

Du loser amoureux au génie créatif, c’est ce qu’incarne Julius Spellman avec son dernier EP Lover, Loner, Loser.

Enfant de la Motown, on ressent très clairement chez Julius Spellman les influences hip-hop et soul, ainsi que celles de la scène post-punk rouennaise dont il est issu. Il mélange les styles avec classe, libérant des sons doux et brut comme Black Widow, ou encore avec sensualité, tel Down On My Knees. Les 5 morceaux de cet opus nous font découvrir une utilisation particulière de la guitare électrique, accompagnée par une basse des plus funky pour parvenir à des morceaux uniques qui resteront en tête longtemps. Une sensation de fraicheur digne des années 90’.

Découvrez « Poison », premier extrait vidéoclipé de l’EP.

Plus d’informations sur la page de l’artiste : https://www.facebook.com/JuliusSpellman/

Kao

Author Kao

More posts by Kao

Leave a Reply