was successfully added to your cart.
Not even lying

Le londonien Luca Wilding se dévoile dans un premier single et clip touchant, Heartachers, déjà récompensé au Palm Springs International Film Festival 2019.

Alors que son projet ne résonne que depuis quelques semaines, le londonien Luca Wilding s’est déjà annoncé deux fois aux portes de l’indie folk. D’abord avec son single Heartachers où le chanteur y dévoile cette voix douce et mélancolique, qui à demi-mot souligne un thème sans nul doute plus lourd que la légèreté de ses notes. Une mélodie touchante qui prend son temps, faisant traîner les voyelles sur quelques cordes de guitares.

Deux semaines plus tard, à peine, Luca Wilding livre un clip poignant en renfort de son premier single. Un clip qui n’en est pas vraiment un. Issu d’un court-métrage récompensé au Palm Springs International Film Festival 2019, la caméra du réalisateur Patrick Fileti raconte l’histoire d’un jeune pyrotechnicien de Tultepec, dans l’État de Mexico au Mexique, prêt à périr pour faire ce qu’il aime. En bande originale, on retrouve le titre de Luca Wilding qui à lui seul parle de maladie mentale, celle de son ami pour qui il a écrit cette chanson. Des sujets qui se rejoignent à l’image dans les étincelles des feux d’artifice, enveloppant les personnages du film dans un spectacle pyrotechnique flamboyant. Une illustration immersive de la musique de Luca Wilding, qu’on prend autant au mot qu’au subjectif, pour imager l’intensité des émotions qu’elle transmet.

À suivre.

Crédit photo : John Ogunmuyiwa

7 AM
Next Post
Suzon Depraiter

Author Suzon Depraiter

Fan de boules à facettes et de fringues à paillettes, Suzon est notre rédactrice en chef web.

More posts by Suzon Depraiter

Leave a Reply