was successfully added to your cart.
Max Caz

Max Caz, artiste littéralement dans la lune, termine de teaser son deuxième EP avec le clip de Interstellar Doorway

À défaut d’avoir pu voyager avec Space X, Max Caz peut être un autre moyen de rejoindre la lune, loin des défauts de l’humanité qui font tristement l’actualité. Et qu’on aimerait fuir. Loin. Vraiment très loin.

En attendant, le monde musical de Max Caz, lui, est innocent, insouciant, coloré. Là-bas, il y a la mer, les vagues, les poissons, le soleil, les étoiles, le sable, le calme. Les personnages allongés sur la plage dorment ou sourient – deux activités franchement pas désagréables. Et si malheureusement ce n’est qu’un clip, la projection mentale est largement autorisée devant les images du titre Interstellar Doorway, réalisé par Olivia Ledoux et extrait de son deuxième EP à paraître bientôt chez The Gum Club.

À en croire Interstellar Doorway, dans The Star Rover et ses cinq nouvelles chansons, on devrait retrouver le champ lexical de son premier opus  Teenagers from outer space  sorti en 2018, où l’artiste français était déjà très branché conquête spatiale.

Deux ans plus tard, le périple et l’évasion continuent, à travers le temps, l’imaginaire et l’enfance. La pop de Max Caz ressemble à une bulle de chewing-gum qui n’est pas vouée à éclater. Celle-là reste ronde, pleine d’imperfections, tremblante au bout des lèvres, maintenue par le souffle et l’envie de la garder existante le plus longtemps possible – comme le monde qu’il dessine et qu’on s’imagine en plongeant sans retenue dans son univers si poétique. Avec ses chansons rêveuses, il nous emmène ainsi en repérage sur une nouvelle planète, une ou deux, juste pour visiter, au cas où.

📸 Crédit : Annabelle Fadat

Tu veux plus de KAO ?

No spam guarantee.

Janie
Next Post
Suzon Depraiter

Author Suzon Depraiter

Fan de boules à facettes et de fringues à paillettes, Suzon est notre rédactrice en chef web.

More posts by Suzon Depraiter

Leave a Reply