was successfully added to your cart.

Originaire de Bordeaux, NUDE est un jeune producteur de 25 ans prolifique, qui a déjà 5 EP à son actif, et plus d’un million de streams avec son titre California.. Inspiré par l’énergie club de la house et du hip-hop, NUDE est un amoureux du son au style intime, alliage de pop-dance et de R&B.

« Purple », son premier album disponible le 25 octobre confirme le potentiel immense de cet artiste atypique.

On te laisse présenter le projet Nude en 3 mots ?
Musique à émotion variable.
Pourquoi le choix du titre « Purple » pour cet album ?
J’ai choisi ce titre d’un commun accord avec la directrice artistique. À nos yeux, c’était la couleur qui correspondant le mieux à ce projet et cela nous permettait de pouvoir créer tout une collection de visuels à travers une même couleur. On a pu déployer différentes teintes sur les visuels en fonction de chaque identité de mes musiques. C’était aussi un clin d’oeil au nom de mon projet qui représente également une couleur.
Comment définirais-tu ton esthétique sonore ?
Hybride, texturée et émotive. J’ai du mal à me cantonner à un genre électronique spécifique. Je tiens à garder ma liberté artistique. J’ai choisi sur ce projet de varier les tempos.  L’album oscille entre 80 et 140 bpm. Je ne raconte pas une histoire précise à travers cet album mais plutôt une idée / un concept que chacun peut se réapproprier en fonction de sa propre histoire.
Tu as signé avec le label Cascade Records, dis-nous en plus !
Cascade m’a contacté pour la première fois il y a deux ans. On s’est par la suite donné rendez-vous sur Paris pour échanger et parler de nos futurs projets. L’entente a été immédiate et ça a été comme une évidence que de se lancer ensemble sur la préparation d’une sortie futur. On avait à l’origine l’idée d’un EP puis j’ai finalement décidé de leur proposer un album. Le label fait de son mieux pour m’accompagner et me faire avancer dans mon développement. C’est vraiment agréable d’avoir une oreille attentive à mes besoins. Un bel esprit de travail.
Si Purple était la bande-son d’un film, lequel serait-il ?
J’aimerais bien que ce soit la bande son d’un film de Myazaki.
L’amour et les relations semblent être au centre de plusieurs de tes titres, “Lucid Love” “Idyll”, en quoi ces sujets t’inspirent ?
Oui, c’est vrai. J’ai toujours accordé une très grande importance aux relations humaines. C’est assez drôle d’ailleurs quand on sait qu’on est très souvent isolé à force de travailler dans son home-studio. Les rencontres et les liens humains que l’on peut tisser, et les émotions que l’on peut partager sont autant d’éléments inspirant pour moi. Si je traverse une période de néant niveau inspiration, c’est qu’il est temps que j’aille passer du temps dehors au contact d’autres personnes. Avoir un nouveau regard sur le monde.
De même le rapport au réel semble t’intéresser “Our Dream”, “Surreal”, “Illusion”… Penses-tu que la musique ouvre des portes entre les différentes dimensions ?
Ce qui est sur pour ma part, c’est que la musique me permet de totalement m’oublier moi-même et c’est une des raisons qui font que cette passion est une vraie addiction à mes yeux. En studio le temps passe à une vitesse fulgurante.
Tu as collaboré avec des artistes internationaux et bordelais pour cet album, y’a t’il une « Bordeaux Connexion » ?
Je ne sais pas s’il y a vraiment une Bordeaux Connexion. A mes yeux ce n’est pas vraiment le cas. Mais il y a des acteurs de la scène locale comme par exemple OlaRadio qui permettent de se réunir autour d’un même spot et découvrir les projets de chacun. Toujours avec bienveillance.
Tu as ressenti un changement depuis que California a dépassé le million de vues ?
Vis-à-vis de mon projet, une certaine crédibilité face aux professionnels du secteur. Et davantage de soutien mais ça n’a pas changé fondamentalement l’avancée de mon projet. L’important est de continuer à travailler et avancer sereinement dans les meilleures conditions possibles.
Y’a t’il un artiste (peu importe la discipline : musique, cinéma, littérature…) avec qui tu aimerais travailler ?
Il y a tellement d’artistes avec qui j’aimerais collaborer que ce serait vraiment difficile de choisir. En revanche j’ai un projet qui me tient à coeur. J’aimerais beaucoup réaliser un long voyage à travers le monde et enregistrer en audio & video les différents talents / personnes qui croiserait mon chemin afin de compiler le tout et le réunir sur un album. Cela me permettrait de mélanger sonorités locales et création studio. Ce serait super enrichissant et je pense que ça me permettrait d’obtenir un projet vraiment très unique.
Un petit secret insolite sur toi à nous confesser ?
J’ai souvent tendance, sans le faire exprès bien évidemment, à mettre les pieds dans le plat et faire de belles gaffes à travers certaines conversations. Mes amis pourront vous le confirmer (ahah)

Nude se produira pour sa Purple Release Party le mecredi 23 octobre de 20h à 2h au Panic Room (Paris XVe).

Découvrez le clip de « Nücha », extrait du futur album ci-dessous.

Volutes
Next Post
Kao

Author Kao

More posts by Kao

Leave a Reply