was successfully added to your cart.
Platon Karataev

Le talentueux groupe hongrois Platon Karataev revient pour notre plus grand plaisir avec Atoms, son deuxième album !

Si vous lancez la recherche « anecdotes Hongrie » dans Google, vous pourriez apprendre que c’est un architecte et sculpteur hongrois qui a inventé le Rubik’s Cube, ou encore que Budapest a possédé le premier métro continental d’Europe…
Malheureusement, aucune mention n’est faite du groupe Platon Karataev ! Et sans vouloir remettre en cause le travail des algorithmes de l’entreprise californienne, c’est tout à fait regrettable. Car après un premier album sorti en 2017, le déjà très convaincant For Her, Platon Karataev récidive de fort belle manière avec Atoms, et nous offre un très bel opus indie-pop intense et généreux, constitué de 10 compositions et d’une reprise*.

Et si le nom du groupe, emprunté à un personnage de Guerre et Paix de Tolstoï était déjà un premier indice, les thèmes abordés par les chansons, avec en principale interrogation le rapport à soi-même et aux autres, illustrent bien le fait -s’il en était encore besoin- que Platon Karataev n’est pas un groupe lambda se satisfaisant de formules maintes fois entendues.
Bien que composé de deux psychologues, d’un prof et d’un galeriste, le projet ne fait pas excès de cérébralité, et les belles orchestrations réverbérées subliment les mélodies efficaces et les compositions maîtrisées d’Atoms avec grâce.

Et bonne nouvelle, (ou « jó hírek » comme on dit chez eux d’après Google traduction), le groupe a annoncé venir jouer en France en 2021 !

*Pour ceux qui connaîtraient, il s’agit de Valaki jàr a fàk hegyén, de Kaláka.

Découvrez ci-dessous le clip du titre Atoms, issu de l’album éponyme !

Crédits photo : Platon Karataev / Vadas Géza / Wertán Botond

Thibaud Duquesne

Author Thibaud Duquesne

Thibaud est le rédacteur en chef du magazine papier KAO Mag.

More posts by Thibaud Duquesne

Leave a Reply