was successfully added to your cart.
The Beths

The Beths, le quartet rock néo-zélandais, sort de confinement avec deux clips et un deuxième album : Jump Rope Gazers.

Ils se rencontrèrent au lycée et eurent beaucoup de succès. Surtout en Nouvelle-Zélande où ils se sont retrouvés trois fois nominés aux Silver Scroll Award, l’équivalent de nos Victoires de la Musique à nous. En France, on les connaît un peu moins même si leur nom d’artiste nous évoque celui d’une famille nombreuse qu’on croise de loin au supermarché, “Oh ce sont les Beths”. Et c’est vrai qu’on s’y attache facilement à ce quartet.

Entre de la pop électrique et de l’indie-rock, le groupe mené par la chanteuse et guitariste Elizabeth Stokes ne s’explique pas vraiment. Car au delà de la musique, il y a l’intention. Celle de vivifier, de remuer un peu le public, d’intensifier les sujets du quotidien, de se déclassifier aussi. Et le deuxième album du groupe, Jump Rope Gazers qui sort aujourd’hui sur Carpark Records, ne vient pas remettre les choses dans l’ordre. À la fin, on en retient de l’énergie, de l’énergie et de l’énergie. 

Le premier single Out of Sight, doux et accrocheur, a quand même tenté d’adoucir la situation. Si la mélodie semble plus colorée que d’ordinaire, c’est un leurre. La chanson évoque la distance. Celle qui finit par déchirer les couples et les personnes. Sur proposition de The Beths, la meilleure façon de réparer tout ça reste alors l’amour inconditionnel, peu importe la distance qui reste à parcourir.

Un titre nostalgique et presque romantique, tout autant que son clip filmé en Super 8 et réalisé par Ezra Simons on y observe le groupe partir à la recherche d’oiseaux indigènes pour finalement se retrouver à passer du temps ensemble. L’extrait le plus sage des deux dévoilés en amont de l’album. Dans  I’m Not Getting Excited, réalisé pendant le confinement, on retrouve un quartet survolté qui semble en pleine crise de claustrophobie. L’image est saccadée, l’univers dark, les étoiles pixellisées, tandis que les vers s’agitent dans les pots de fleurs. C’est sombre mais poétique à la fois. C’est rock et pop.

C’est The Beths.

Crédits photos : Mason-Fairey

Seemone
Next Post
Suzon Depraiter

Author Suzon Depraiter

Fan de boules à facettes et de fringues à paillettes, Suzon est notre rédactrice en chef web.

More posts by Suzon Depraiter

Leave a Reply