was successfully added to your cart.

Manchester à la sauce Indie Pop

Adeptes des ambiances éthérées et mystérieuse, The Slow Show est un groupe d’indie pop britannique mancunien  dont la musique alterne entre la douceur et l’intense. Ils viennent de sortir leur troisième album « Lust and Learn » chez [PIAS] cet été et ils se produiront au Pop-up du label le 12 octobre. Pour l’occasion, nous avons eu le plaisir de poser quelques questions à Rob Goodwin, le chanteur du groupe !

– Comment décririez-vous “Lust and Learn” en quelques mots ?

Lust and Learn tente de capturer des moments, des émotions, dessinant des tableaux que les gens peuvent explorer.

– Pour cet album vous avez pris plus de temps que « White Water » (2015) et « Dream Darling » (2016), qu’est-ce qui a changé dans votre processus de création depuis ces précédents albums ?

Nous vivons tous dans des villes/pays différents désormais, ce qui complique l’écriture et les processus d’enregistrement, surtout par rapport aux premiers albums. Je pense toutefois que ça a été très positif pour nous, c’est une nouvelle manière de travailler. Le temps que l’on passe ensemble est précieux, nous sommes donc très concentrés, ce qui crée une atmosphère très productive lorsque nous sommes réunis.

– Vous avez écrit et composé “Lust and Learn” comme un roman, autour d’une multitude d’histoires, quels auteurs vous inspirent le plus ?

J’ai toujours admiré les auteurs honnêtes et courageux. Ceux qui s’exposent sans fard et sans complaisance, et décrivent ce qu’ils ressentent et qui ils sont. Karl Ove Knausgård par exemple. Je me dis souvent que je souhaiterais écrire des paroles plus abstraites, avoir plus de distance entre ce que j’écris et qui je suis, mais les auteurs comme Knausgård me rappellent à quel point être honnête et direct peut être puissant.

– Quel est votre plus beau souvenir de l’enregistrement ?

On a travaillé avec Ian Grimble. Il a une façon très honnête de faire de la musique, en créant de l’espace et de l’émotion dans ses mixes. Il était très positif concernant les chansons sur lesquelles nous travaillions, ce qui était vraiment encourageant. Nous avions produit nos précédents albums nous-même donc écouter l’avis et les retours de Ian pour ce disque était un renouveau très appréciable, surtout à la fin du processus, c’était une vraie caution de qualité.

Fred et moi avons passé de longues journées à Londres à bosser avec Ian dans son studio… C’était très excitant et on se sentait parfaitement à la maison en sa compagnie.

– Vous êtes de Manchester, ça influence la musique du groupe ?

Même si on n’y habite plus, cette ville sera toujours la nôtre. Les gens et cette ville auront toujours leur place dans notre musique.

– Vous allez défendre “Lust and Learn” dans beaucoup de pays européens d’ici la fin de l’année, dans quelle ville vous êtes le plus pressé de jouer ?

“I’ve seen Paris in the back of my mind, on the back of a bus, on a cigarette sign”

J’ai écris ces paroles il y a 5 ans, j’avais une photo de Paris dans mon salon mais je n’y étais jamais allé. C’est une chanson d’amour onirique, et je suis content d’avoir pu visiter Paris depuis, c’est une ville aussi belle et excitante que je me l’étais imaginée à l’époque.

– Certains morceaux de l’album pourraient faire partie de la BO d’un film… Si vous pouviez choisir vous-même un réalisateur et/ou un film où vous aimeriez entendre l’un de vos morceaux, ce serait lequel ?

On serait très chaud pour bosser avec Charlie Brooker sur Black Mirror !

– Si vous pouviez envoyer un message au groupe The Slow Show de 2015, vous leur diriez quoi ?

D’être dans l’instant présent et de savourer chaque moment de musique.

– Vous avez des groupes émergents de la scène anglaise ou allemande à nous conseiller ?

On est très fiers d’avoir travaillé avec la chorale d’enfants d’Hallé. De vrais anges !

– Et dernière question, juste entre nous… C’est lequel le pub le plus cool de Manchester ?!

Le Castle Hotel est un bar à l’ancienne, cosy, avec un super jukebox !

 

The Slow Show se produira au Pop-up du label le 12 octobre avec l’artiste Arthur de Barry ! [COMPLET]

GALO DC
Next Post
Thibaud Duquesne

Author Thibaud Duquesne

More posts by Thibaud Duquesne

Leave a Reply