Les comédies musicales

Dove Attia n’a qu’à bien se tenir…

C’est décidé, tu veux monter ta propre comédie musicale ? Tu veux toi aussi apporter ta pierre à l’édifice de cet “art total”, digne successeur des opéras ? Hé bien bonne nouvelle, KAO est à tes côtés pour réaliser ce rêve un peu fou ! Et quitte à se lancer, autant voir les choses en grand : visons un triomphe public et critique ! Comme finir à Broadway, ça ne s’improvise pas, voyons ensemble la recette d’un succès point par point.

Le scénario

Pour une bonne comédie musicale, il faut commencer par un bon scénario, c’est logique. Le moins risqué dans le domaine c’est de prendre une histoire que les gens connaissent déjà, et/ou des thèmes qui marchent toujours, comme au hasard, l’amour ! Et si pour épicer les choses tu rajoutais une petite touche politique ? Tiens par exemple en France on est servis… Voici quelques pistes :
Un Scooter nommé désir : François Hollande/Julie Gayet. Politique, glamour et showbiz.
-Les Innocents : les Balkany, nos Bonnie and Clyde à nous.

La vedette

Maintenant qu’on a l’histoire, il nous faut au minimum une vedette pour interpréter le rôle principal. Si tu as le 06 de Clara Morgane, Michaël Youn ou Cindy Sanders, c’est le moment de dégainer ton plus beau sms pour les convaincre. Car c’est bien connu, ça rassure toujours le public une tête d’affiche.

Clara Morgane
Michaël Youn
Cindy Sanders

Un pitch, un nom…

ça commence à ressembler à quelque chose, non ? Mais attends un peu avant de te précipiter chez les financeurs (ou grand-papa pour emprunter des sous), il manque encore quelques éléments importants.

Mood Board

Les costumes

Voyons les costumes maintenant. Là faut que ça en jette. Que ça marque les esprits, même. Tu avais aimé Matt Pokora en legging moulant dans Robin des Bois ? Tu adoreras Cauet en slip dans Tarzan 2049 ! Et si ton petit frère veut devenir grand couturier avant de faire une école d’ingé, c’est le moment de réveiller le Galiano qui sommeille en lui. Moodboard : Mad Max pour le visuel fin du monde, Motley Crüe pour l’élégance et Céline Dion pour l’audace. Apocalypse, glamour et slip de fer, comment tu veux que ça marche pas ?

La chorégraphie

Mais que serait une comédie musicale sans son chorégraphe ? Alors là forcément, on pense à Kamel Ouali, même si, bon, son spectacle Dracula, l’amour plus fort que la mort s’est un peu planté… Mais vu qu’on était sur des choix audacieux jusqu’ici, autant prendre quelqu’un qui a du métier ! Parce que certes ton petit frère est plein de ressources, mais y a des limites au piston familial !

Maintenant que tu as la recette, il n’y a plus qu’à se lancer !

Bon courage, et n’oublie pas KAO lorsque les royalties arriveront, on se verra à Mogador pour la première !

Tiens ça c'est cadeau...