was successfully added to your cart.

A l’occasion de son 3ème anniversaire, Active Records vous convie à un concert inédit dans la mythique salle des Etoiles à Paris ! Découvrez un plateau d’artistes uniques qui ont marqué la saison et fêtons ensemble la sortie du premier album de GAUMAR, artiste incontournable du label, pour une soirée haute en couleurs.

Chanteur folk/soul à la voix d‘or, Alexandre Joseph est une pépite artistique qui n’est pas sans rappeler John Mayer ou encore JP Cooper. Remarqué avec son premier single « Alone in Paris » à l’automne dernier et déjà la coqueluche des playlists du genre, il présentera son premier EP en live. Egalement chanteur sur la tournée du groupe Ofenbach, Alexandre Joseph est un performer exceptionnel qui démontrera aux Etoiles la vaste étendue de son talent.

– C’est quoi ta plus belle anecdote avec Active Records ?

Je suis vraiment heureux de pouvoir travailler avec Active Records. Ils font vraiment un boulot incroyable et je me souviens de ce jour ou mon premier single s’est retrouvé dans le « Top 50 Virale France » sur Spotify. Ce fut pour moi une grande surprise et une grande joie, nous étions vraiment fier et j’ai réellement compris l’importance de la distribution.

– Tu fais preuve d’éclectisme dans tes projets : tu as collaboré avec le duo Ofenbach et tu proposes des reprises variées sur les réseaux, à quoi doit-on s’attendre pour ton prochain EP ? 

Tout d’abord, j’ai nommé cet album « Honest-to-Goodness », qui signifie « authentique » en anglais, car je n’ai cherché qu’à rester naturel, à rester moi-même et faire en sorte de délivrer des chansons qui me ressemblent, c’est une qualité que je prime dans ce milieu. Ce premier EP, je le vois comme fantasme musical où j’ai pu, en quelque sorte, rendre hommage aux codes de la Musique Soul. Et lorsque je réécouterai cet EP dans plusieurs années je serai fier d’avoir pu réaliser ces morceaux et d’avoir pu entamer ma carrière là-dessus.

– Tu t’es musicalement construit à Paris. Ton single « Alone in Paris » fait-il référence à la relation que tu entretiens avec la capitale ?

C’est une bonne question. A vrai dire, l’idée de cette chanson, co-écrite avec mon amie irlandaise Finola Cahill, m’est venue à un moment de ma vie où je passais beaucoup de temps dans les open-mics de Paris avec mes amis. Je rentrais assez tard et j’arpentais une ville fantôme qui me fascinait. Je trouve qu’il n’y a rien de plus beau que de marcher dans Paris et d’observer les fenêtres car la plupart sont dans le noir mais il y en a toujours quelques-unes où l’on peut deviner une télé encore allumé ou une lumière encore présente; ça me donne envie d’imaginer qui s’y trouve, un artiste, un professeur ou un simple parisien insomniaque. Cela me fascine et je dois dire que la chanson parle de ça.

– Tu as un son coloré très pop / soul. Quelles sont tes inspirations ? 

C’est la question qu’on pose souvent et qui est compliqué à résoudre… J’ai travaillé avec David Lamy qui a arrangé les morceaux de l’EP et il s’avère que lui aussi a ramené ses inspirations durant le processus de réalisation. Par exemple, au moment du mix, il m’a fait découvrir un artiste qui s’appelle Joey Dosik, qui nous a beaucoup inspiré dans nos choix. Nous nous sommes beaucoup inspirés de Bill Withers qui est une véritable référence pour moi ! Sans oublier des artistes comme Allen Stone, Lianne La Havas ou encore James Blake notamment pour le dernier morceau de l’album.

– Que retiens-tu de ton expérience dans l’émission The Voice ?

Comme je le dis toujours, The Voice n’est rien d’autre qu’un super stage dans une grande entreprise. Il te permet de te forger et surtout de te faire énormément de contact rapidement. C’est un tremplin qui te donne de la visibilité dans le milieu professionnel mais aussi sur les réseaux sociaux. Je dois dire qu’à l’époque j’étais jeune, je n’avais pas encore de chansons, ni d’idées bien précises sur mon avenir, je ne m’étais pas encore parfaitement trouvé en terme de voix et de technique, mais je ne regrette rien car sans cette expérience je ne sais pas si je serais là où je suis aujourd’hui, je ne sais pas si j’aurais rencontré toutes ces personnes aussi rapidement. En tout cas, quoi qu’on puisse en dire, c’est une expérience incroyable !

 

 

Lien de l’event : https://www.facebook.com/events/1569609106505700/
Billetterie : https://www.weezevent.com/gaumar-x-theo-maxyme-x-alexandre-joseph-x-pedro-kouyate-3-ans-active-records

Active records : https://www.activerecords.org/

Rendez-vous le vendredi 14 juin 2019 de 19:30 à 22:30 à la salle Les Étoiles, 61 Rue du Château d’Eau, 75010 Paris 10e Arrondissement. M° Château d’eau – Strasbourg Saint-Denis

Thibaud Duquesne

Author Thibaud Duquesne

Rédacteur en chef du magazine KAO Mag

More posts by Thibaud Duquesne

Leave a Reply